Nicolas Bigot
The Robot Next Door

31 janvier 21 mars 2020
vernissage le vendredi 31 janvier à 18 h
crédit photo : Nicolas Bigot

Exposition présentée en salle 3, réalisée en partenariat avec le Service culturel de la Ville de Lannion, qui a programmé ce travail.

The Robot Next Door est un projet photographique présentant de manière réaliste une série de personnages ordinaires, au premier abord. Mais les apparences peuvent être trompeuses. Ces petits moments de vie intimes prennent place dans un monde pas si éloigné où les technologies telles que la robotique et l’intelligence artificielle se mêlent au quotidien. Entre fascination et inquiétude, ce projet expose sans parti pris une illustration de cette cohabitation.

Intelligence Humaine, Artificielle, Transhumanisme, Robotique. Face à ces nouvelles technologies annoncées et fantasmées, quels virages vont prendre nos sociétés ? Serons-nous capables de faire la distinction entre les humains, les humains augmentés et les robots ? Quelles conséquences auront ces technologies sur nos entreprises, nos vies, nos relations ?

Dans cette série je me projette dans l’intimité d’une vie quotidienne ancrée dans un monde où la frontière entre l’humain et la machine est floue. Nous découvrons des personnages évoluant à l’abri des regards, en discrétion, afin de ne pas révéler leur véritable nature de crainte d’être différenciés et jugés.

Je mets en parallèle le rapport qu’il y a entre la vie numérique et la vie « réelle » qui vient appuyer les notions de perception et d’apparence ainsi que leurs dérives. Nous pouvons jouer des rôles, des personnages, mais les apparences peuvent être fausses ou trompeuses au risque de perdre le naturel.

éléments biographiques

UI/UX designer de profession, Nicolas Bigot réalise des images en tant que photographe indépendant sous le pseudonyme Niko Photographisme depuis une dizaine d’années. Il a commencé à mettre en forme le projet The Robot Next Door début 2017 après plusieurs années d’expérimentations sur le sujet des robots et des humains modifiés. À ce jour, une centaine d’images a été réalisée avec le concours d’une quarantaine de modèles, professionnels ou non.